1 photographe en 10 questions

Je sais, ça faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu d’interview sur le blog (ni autre chose d’ailleurs) mais que voulez-vous, je ne peux pas être partout !! Par contre je ne vous oublie pas et ça devrait rentré dans l’ordre d’ici quelques semaines…

Alors pour une fois, l’invité de la semaine est un photographe que personne ne devrait connaître pour la simple et bonne raison qu’il n’est pas sur les réseaux sociaux. Et oui tout est parti d’un mail que j’ai reçu il y a de ça quelques mois. Au départ j’avoue que j’ai été surpris de recevoir un message d’un photographe amateur désirant être interviewé. Quelques jours après je me suis décidé à faire un tour sur son site histoire de voir ses photos. C’est en voyant ses N&B que je me suis dit que finalement j’allais le prendre au mot et le contacter pour lui dire qu’une interview aurait bien lieu dès que ça serait possible. Et puis, il est toujours sympathique de découvrir un photographe amateur passionné. Allez je vous laisse en compagnie de Pascal Laborelli, bonne lecture !

– Comment es-tu venu à la photo ?

Tout simplement suite à une panne de matériel. La fin des vacances, il y a 4 ans, et l’objectif se coince. Plus rien ne marche, panique à bord. Je fais le tour des comparatifs en rentrant, je tombe un peu en extase devant un ou deux modèles expert. Je réfléchis un bon moment, en effet cela représente un investissement plutôt conséquent… Un peu “gros matos” qui me laisse penser que ce n’est pas gagné car je venais des modes automatiques portrait/paysage, des kits 18-55 en promo et du jpeg tout fait par le boîtier. A partir de là, je me suis dit que ça allait changer ! J’ai fais quelques essais évidemment en mode P mais j’ai vite voulu essayer autre chose. Du coup j’ai lu, lu et encore lu ! Ecumé les forums, et surtout www.pixelistes.com, échangé, partagé, lu et relu encore, pris des photos encore et toujours !!! Limite boulimique… Forcément au final j’ai beaucoup appris !

– Couleur ou N&B ?

Les deux mon général !! il est vrai que cela dépend du sujet et aussi de l’humeur. Je prend toujours une carte N&B et une pour la couleur au cas où en fonction de l’émotion, de l’ambiance, certains choix sont plus judicieux que d’autres. Parfois même un traitement m’apparaît comme évident et je change après coup.

– Péloche ou CF ?

CF . Trop de souplesse dans le numérique pour refaire de la pellicule. Cette maîtrise du développement liée au numérique est trop importante pour moi. Tout recommencer comme un débutant ne me plairait pas. J’ai maintenant suffisamment d’expérience pour faire à peu près ce que je veux.

Je peux aussi comprendre que la pellicule soit quelque chose de “physique”, de tactile. J’ai rencontré à Nice lors d’un vernissage, un photographe , Ivan Constantin, il utilise l’argentique avant de numériser pour affiner sa vision des choses. Où comment garder le coté “fétichiste” parfois lié aux appareils anciens et la souplesse du numérique. Un bon compromis pour la rencontre des technologies en sommes.

– APS-C ou Full Frame ?

Encore les 2 mon général ! Et également depuis un an un compact expert comme on dit maintenant ! Quel que soit le format cela permet certains avantages que je ne détaillerais pas ici mais la liberté que cela procure est intéressante avec ce coté pratique et ce format presque de poche que sont les nouveaux boîtiers APS-C, c’est vraiment confortable ! Je crois même que les gros modèles de type vaisseau amiral des grandes marques vont réellement devenir des niches commerciales avec l’avènement des derniers modèles aux performances élevées, personne ne pourra résister mis à part dans quelques situations précises, ces boîtiers sont vraiment très efficaces !

– Focale fixe ou Zoom ?

Plutôt zoom mais quand même un 50 mm à grande ouverture. Mon premier achat avec une ouverture en dessous de F/2 ! J’étais ravis de ce piqué ! Ensuite selon moi cela ne fait pas tout, il faut faire attention à ne pas faire de la photo juste pour la technique. Ce que je veux dire c’est qu’une photo n’est pas forcément intéressante si elle a un super bokeh, il faut aussi autre chose je crois…

– Une couleur, jaune, rouge ou bleu ?

Plutôt jaune car au moment de l’achat cité plus haut, j’ai trouvé que Mr Nikon était plus généreux en comparaison des autres !!  🙂
Ensuite il est vrai que si tu as un boîtier d’une certaine marque au moment d’investir dans une optique, forcément cela oriente ton achat. Mais dans tout les cas, la technique est suffisamment mature pour que toute les marques soient efficaces et cela dépend ensuite de celui qui est derrière !

– Pro ou amateur ?

A ce jour amateur !  je n’ai pas encore eu de commande de la part d’un grand groupe souhaitant apporter une nouvelle dimension à son image de marque grâce à mes superbes photos, du coup je bosse à côté !
Je tente quelques incursions dans le domaine de l’édition mais pas très concluante à ce jour malheureusement. Rien n’est simple dans ce domaine, à l’heure du numérique et d’internet tout est tellement facile d’accès et tellement visible que parfois il devient presque illusoire de croire que l’on peut produire quelques chose d’original. En même temps, il faut en tirer une énergie et y voir une émulation, une stimulation, pour se ré-inventer, se surpasser donc je persévère !

– Studio ou lumière du jour ?

J’aime les deux, l’ambiance est différente mais je suis plus à l’aise et plus expérimenté en extérieur, malgré les contraintes liées aux aléas de la lumière naturelle.

– Quel style photo te caractérise le mieux ?

L’architecture, le portrait, le reportage et aussi les paysages.

– Des projets ?

Je me suis lancé dans la création de “petits tableaux”  que je tente de soumettre à diverses sociétés  mais à ce jour toujours rien. Mais j’ai bien saisis qu’il fallait souvent revenir à la charge, et que rien n’est vraiment acquis et que tout se gagne pouce à pouce ! Les gens qui décident ce genre de chose sont je crois aussi pas mal occupés et sollicités toute la journée. Je croise les doigts et surtout je me dis qu’il ne faut pas renoncer mais persévérer ! encore et encore ! De plus me consacrer à des reportages pour tenter de raconter des histoires et j’aimerais aussi revoir mon site internet, je cherche de ce côté là aussi…

© Pascal Laborelli – Plonger

© Pascal Laborelli – Batman

Je remercie Pascal pour cette interview. Vous pouvez aussi le retrouver sur sa page Google+

2 notes + Add comment
    • cgphoto

      on 2 octobre 2012  15 03 40 104010

      De rien Pascal, ce fut un plaisir !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.