1 photographe en 10 questions

Cette semaine, je vais vous faire découvrir un photographe que je connais très peu. Il est discret mais mérite d’avoir sa place ici-même. Amateur dans l’âme, il devrait passer le cap en devenant indépendant. Son travail est simple, nous sommes dans la photographie sans artifices mais attention, il y a toujours un thème bien défini. Ce photographe est Fabien Mahaut que je vous laisse découvrir ce-dessous. Bonne lecture !

– Comment es-tu venu à la photo ?

Je ne sais pas trop, môme, j’ai reçu ce fameux Kodak photo dans lequel on mettait un disque ! Et depuis j’ai un bout de ma tête qui est restée avec un cadre à faire. J’ai toujours fait beaucoup de photo souvenir finalement, cela a toujours été présent.

– Couleur ou N&B ?

Du temps de l’argentique, je pratiquais presque exclusivement du noir et blanc à cause de son coût et sa facilité de développer soi-même. Maintenant, disons que je me force à considérer que le capteur prend nativement de la couleur et que ce qui m’entoure est en couleur, donc… Et je n’ai pas envie de tomber dans la facilité de la photo presque réussie, mais ratée alors je la mets en noir et blanc pour lui donner une âme (en même temps, j’aime ça !). C’est, à mes yeux, plus dur en couleur.

– Péloche ou CF ?

Désormais CF, mais je suis bien tenté de remonter mon labo pour faire du noir et blanc.

– APS-C ou Full Frame ? (Kodak ou Ilford si tu bosses en argentique)

Maintenant FF principalement. Et du temps où j’avais encore des dents, j’aimais la HP5 que je poussais allègrement pour le théâtre ou les concerts. J’aimais bien la T-Max aussi pour son grain particulier.

– Focale fixe ou Zoom ?

Zoom. Juste parce que c’est ce que j’ai et que les prix des objectifs ne permettent pas de prendre le luxe de se rajouter des kilos.

– Une couleur,  jaune, rouge ou bleu ?

En argentique, je fus en jaune. Maintenant en rouge ! J’aime bien les couleurs sans focaliser sur une particulièrement, pas sectaire quoi.

– Pro ou amateur ?

Éternel amateur aspirant pro ! J’ai fait un apprentissage, il y a 20 ans de ça, pour passer un CAP photographie. C’était du temps où le numérique se préparait à venir et où le rêve était le Nikon F4, je crois. Moi, j’avais un F3….  Je ne vais pas étaler ma p’tite vie…. Et seulement maintenant, je passe le cap et entame une démarche pour me professionnaliser, mais vu que je suis timide comme une souris devant un éléphant… ou l’inverse…. On peut se redonner rendez-vous !

– Studio ou lumière du jour ?

J’ai bien aimé le studio lors de mon apprentissage, pour sa précision et la chambre, mais je crois qu’utiliser les moyens du bord avec réflecteurs et Cie est un super exercice ! En tout cas, les imperfections dues aux lieux de prises de vue au naturel me plaisent beaucoup.

– Quel style photo te caractérise le mieux ?

Oumf ! … le souvenir. Depardon m’apprend et me fait réfléchir en lisant ses livres. Henri Cartier Bresson  aussi, mais la lecture de biographie, “L’œil du siècle” m’a ennuyé et je ne l’ai pas fini. William Klein m’avait fait planer complet lors d’une rencontre. ..Enfin, des choses qui se passent dehors sans prouesses techniques, mais avec un souci du détail. Je viens de m’acheter le livre Reporter Sans Frontières avec Martin Parr, il est top. … Je m’arrête là…

– Des projets ?

 Imaginer – Prendre – Regarder – Montrer. Mais je ne sais pas dans quel ordre encore. 🙂

© Fabien Mahaut – Epave

© Fabien Mahaut – Spring Flower

Je remercie Fabien d’avoir accepté l’interview et vous pouvez découvrir son travail en cliquant ICI en attendant la refonte complète de son site.

2 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.