Finale de la Lamera Cup – Navarra (Esp)

Nous sommes vendredi, la finale est proche, il est l’heure de prendre l’avion direction Biarritz avec le staff de In The Garden. Après 1h30 de vol sous le soleil, nous atterrissons sous une grosse pluie qui ne nous quittera plus durant ces trois jours. Bon ça commence bien…

Patrice, Guillaume et moi-même, prenons nos bagages et surtout tous le matos. On récupère la caisse et c’est parti pour un petit périple jusqu’à Los Arcos. 1h45 plus tard nous arrivons sur un circuit tout neuf (disons qu’il n’a que deux ans) et commençons à faire connaissance des lieux. La météo annonce des averses pour samedi, chouette parce qu’on vient de se bouffer un déluge sur la route et que sous ces conditions, ça va être super dur de bosser. On récupère les chasubles média et les pass pour pouvoir circuler sur le circuit…

C’est l’heure du briefing pour le Défi M6 Turbo…

Ça l’est aussi pour le reste des pilotes…

Samedi matin, réveil sous la pluie, ça faisait six mois qu’il n’avait pas plu et là nous subissons sévèrement ! J’essaie de protéger le matos tant bien que mal, je mets de côté l’idée de me trimballer avec deux objectifs voir deux boîtiers pour travailler uniquement au 1Dx et 70-200. Je protège ce petit monde avec un Rainsleeve qui aura du mal à rester étanche au fil des heures. Heureusement le matos est tropicalisé mais je fais en sorte d’y faire attention. Je fais le tour des paddocks pour shooter les équipes avec leurs voitures, les pilotes me souhaitent bien du courage de bosser sous cette pluie froide et pour une fois, ils ne m’envient pas ! Il faut dire qu’habituellement, ce sont eux qui crèvent de chaud dans les voitures.

Ahhh l’Espagne, son circuit, ses oliviers et son soleil… Euh enfin pas là, la pluie saura s’imposer tout le week-end…

Je fais en sorte de ne pas gêner le staff de M6 Turbo qui filme le défi M6. Ça ne m’empêche pas de réaliser quelques clichés “behind the scene” du tournage. Etienne Bruet supervise l’équipe de pilote histoire de pouvoir rouler comme il faut pour essayer de monter sur le podium. C’est peut-être pour la télé mais ils jouent la gagne !! D’ailleurs je retrouve une vieille connaissance du monde du VTT parmi les pilotes. Estelle Vuillemin est de la partie et compte bien faire tout ce qu’elle peut, comme les autres pilotes, pour terminer la course.

Je shoote M6…

Qui me filme à mon tour… (Maman, je vais passer à la télé !!)

Estelle Vuillemin échange le temps d’un week-end le guidon de son Commencal pour le volant d’une Lamera

La journée s’enchaine, la pluie s’intensifie, travailler devient très dur mais tant pis, on se séchera ce soir lors de la soirée organisée. Pour une fois, la manche est serrée, les Doc’s Machine se font remonter par le Team Ménier. Ça devient très intéressant, même si la n°5 des Doc’s Machine à une confortable avance, celle-ci se resserre au fur et à mesure de la course. Finalement, la voiture n°16 emmenée par Christian Ménier remporte la manche de samedi, suivi de la n°5 et la n°3 (si je ne me trompe pas). Tout le monde se demande qui sera le vainqueur de la course de demain. En attendant, place à la soirée avec du flamenco et une visite du musée auto du circuit…

Chez ETC, ça roule et malgré la pluie on garde le sourire…

Pendant que le père roule, la fille attend son tour. Ça se passe comme ça chez famille Ménier…

D’ailleurs Céline Ménier, ça mérite bien une interview après la victoire de cette première journée !

La soirée se terminera par un peu de musique et de flamenco

Dimanche, la pluie est toujours bien présente et n’est pas prête de s’arrêter ! Ça devient de plus en plus difficile de travailler sans être sec un minimum. Tout le monde se prépare, le départ va être donné. J’ai juste le temps de faire 700m (et d’être entièrement trempé) pour me positionner dans le premier virage. Avec cette pluie, je souhaite que toutes les voitures passent ce virage sans encombre et ça sera le cas, ouf !! Je reste sur le circuit pour shooter un maximum de voitures en compagnie de Guillaume, le cadreur d’In The Garden. D’un coup, il se met à pleuvoir beaucoup trop pour rester. Nous décidons de prendre la navette qui fait le tour du circuit, pour rentrer aux paddocks.  La condensation s’installe sous les protections pluie du matériel, il faut laisser sécher tout ça, le temps de vider les cartes et de continuer dans les paddocks cette fois.

Il pleut toujours autant, ça demande beaucoup de concentration de la part des pilotes…

On retrouve cette concentration chez les mécaniciens et les pompiers…

La course s’accélère, la voiture de M6 s’en sort plus que bien et se rapproche de la victoire dans sa catégorie et finira par l’emporter. Dans la seconde catégorie Elite la bataille entre la n°5 des Doc’s Machine et la n°16 du Team Ménier s’intensifie, nous nous approchons de la fin de la course et le suspens s’installe. Qui va gagner cette manche ? La pluie commence à cesser de tomber à 10 minutes de la fin, il était temps !! Les voitures accélèrent le rythme et je me dépêche de me placer pour prendre l’arrivée. Finalement, c’est le Team Ménier et sa voiture n°16 qui remporte la manche de Navarra, suivi de la n°5 et de la n°11. Les doc’s Machine remportent tout de même le général et seront les grands vainqueurs de cette première saison de la Lamera Cup.

Je fais des émules parmi les pilotes !!

Les tours s’enchaînent et les pilotes se reposent…

Etienne Bruet de M6 interviewé par Patrice de In The Garden. Etienne est ravi et adore la voiture !

Christian Ménier passe le premier devant le drapeau à damier

Une victoire partagée en famille, c’est beau !

On enchaîne les podiums sous le sabrage du champagne, cette fois je n’échapperai pas à la douche. Tout le monde se félicite, heureux d’avoir participé à cette première saison de Lamera Cup.

Les podiums, ce grand moment de joie et de sabrage de champagne…

On termine par quelques photos devant les voitures avec les trophées et une dernière interview avant de retourner à l’hôtel. Ce week-end reste malgré la pluie un très bon moment partagé et tout le monde repart avec le sourire.

Bravo au Défi M6 pour cette belle victoire !!

Les Doc’s Machine toujours autant en forme…

Une dernière interview de Hervé Dumas du Team Ménier vainqueur de la catégorie Elite.

C’est l’heure de plier les bagages et je peux vous dire que nous avons tous hâte de nous revoir l’an prochain. Vivement 2013 !!

9 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.