Fujinon XF 35mm f/2 R WR

Fujinon XF 35mm f/2 R WR

L’objectif du quotidien

Tout d’abord, j’ai été longuement réfractaire au 50mm. j’ai eu un 50mm ƒ/1.4 au temps où j’étais chez Canon qui était un bon compagnon mais que j’ai délaissé sans aucuns remords pour un 35mm. Depuis l’eau a coulé sous les ponts, j’ai changé de crêmerie et je suis resté fidèle à la focale 35mm en prenant d’office le fameux 23mm ƒ/1.4 R sans chercher à prendre le 35mm (50mm eq.). Mais au fur et à mesure, je me suis rendu compte que cette focale manquait et c’est suite à l’utilisation du 35mm ƒ/1.4 prêté gracieusement par Fujifilm France qu’il y a eu un déclic. Il me fallait cette focale finalement très pratique et j’ai investi dans la version WR. Comme le dit si bien l’adage : Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !

Comme d’habitude, je ne vais pas revenir sur sa fiche technique car Fujifilm la décrit très bien sur son site et d’autres blogs spécialisés s’en sont déjà chargés. Je dirais simplement qu’il tout petit, léger (170g), rapide, silencieux au possible, tout temps (WR) et qu’il délivre des fichiers bien contrastés. En le voyant lors de sa présentation, je trouvais la rondelle en plastique qui sert de pare-soleil un peu ridicule mais c’était avant de l’avoir en main (d’où l’intérêt d’une prise en main avant de juger trop vite). Il est simple et efficace, sachez qu’il existe une version luxe avec un pare-soleil ajouré en métal de type Leica (LH-XF35-2) qui vaut 60€ en offrant un côté classe à l’optique.

La forme conique de l’optique rappelle les vieux objectifs d’une époque révolue.

La bague de diaph est bien crantée, le mini pare-soleil ne prend pas de place, le joint d’étanchéité protège efficacement la baïonnette et le capteur.

La bague de diaph (ƒ/2 à ƒ/16) est toujours aussi crantée avec une certaine rigidité qui évitera qu’elle tourne par inadvertance. Qui dit petit dit forcément faible diamètre et là on est sur du ø43mm pour les filtres. L’avantage est que le nouveau 23mm ƒ/2 R WR sorti il y a peu, utilise également ce diamètre et c’est bien pratique pour les filtres ou pare-soleil. Fujifilm offre des objectifs homogènes de grande qualité et cette nouvelle gamme WR à ouverture ƒ/2 au tarif attractif ne délaisse absolument pas la qualité de fabrication et optique. C’est du bon, du très bon même et je pense que le futur 50mm ƒ/2 R WR sera du même acabit, ça promet !

Comparé au 23mm ƒ/1.4, ce 35mm est vraiment petit!

Plus habitué au ø62mm et ø77mm, le diamètre du 35mm ƒ/2 R WR  parait minuscule avec ses ø43mm.

Cette optique est collée sur le X-E2 (pourtant pas tout temps) car ce combo est vraiment parfait pour l’emporter partout. Ne faisant pas de street, je préfère l’embarquer sur les sentiers côtiers (je suis finalement bien plus trail photo que street photo) soit dans la besace à côté de l’Instax share soit simplement dans la poche du blouson car le tout rentre sans forcer. D’ailleurs j’ai passé deux jours en famille à Jersey uniquement avec le X-E2 et le 35mm ƒ/2, je me suis éclaté au possible sans me surcharger. Même si j’ai une préférence pour le 23mm qui sert quasiment tout le temps lors de mes différents reportages, ce petit 35mm est idéal pour ceux qui désirent investir dans un 50mm qui sert occasionnellement. Le 35mm ƒ/1.4 est vraiment appréciable à l’utilisation et son bokeh très doux mais il est plus ancien et surtout pas Weather Resistant donc cette optique est faite pour les amoureux du 50mm et de grande ouverture. Il ne faut pas oublier que c’est en l’utilisant que ça m’a donné envie d’investir de nouveau dans cette focale.

Coralie (St-Malo) _ X-E2 + 35mm : ƒ/2.8 – 1/2 500s

Joanne et Gabriel (Locquirec) _ X-E2 + 35mm : ƒ/2 – 1/2 700s

Cimetière de Saint-Aubin (Jersey) _ X-E2+35mm : ƒ/4 – 1/160s

Tracteur de plage (Jersey) _ X-E2+35mm : ƒ/2 – 1/750s

L’avantage de sa construction conique de ce 35mm est qu’une fois monté sur un X-Pro2, le viseur optique est pleinement utilisable sans qu’il y ait le pare-soleil ou un bout de fût qui vienne boucher un angle. C’est très appréciable et l’optique parait encore plus petite sur ce superbe boîtier. Fujifilm a vu juste avec cette forme qui accentue ce côté old school des vieilles optiques. Alors certes, il a de l’allure mais pas que car il s’en sort à merveille en délivrant de très belles images.

Surfeur dans la brume (La Torche Finistère) _ X-T1+35mm : ƒ/2 – 1/8 500s

Le plongeoir (St-Quay-Portrieux) _ X-E2+35mm : ƒ/2.8 – 1/680s

Port de Binic _ X-E2+35mm : ƒ/ – 1/10 000s

Phare d’Erquy _ X-E2+35mm : ƒ/2 – 1/5 000s

Toutes les photos présentées ici sont (à deux exceptions) réalisées au X-E2 avec très peu de traitement voire pas du tout. Je le conseille vivement à tous ceux qui n’ont pas investi ou qui hésite avec le 35mm ƒ/1.4 (sauf les fans de grandes ouvertures et gros bokeh), il est vraiment superbe et le tarif de 450€ environ reste plus que raisonnable au vu de la qualité qu’il délivre. Cette nouvelle gamme ƒ/2 WR devrait plaire au plus grand nombre et Fujifilm a encore réussi à surprendre ses utilisateurs dont je fais partie !

Marina _ X-E2+35mm : ƒ/2 – 1/2 200s

Chantier naval _ X-T1+35mm : ƒ/2 – 1/240s

Pour finir, je ne vais pas vous cacher que je l’adore et commence à prendre plus de place que prévu! Il est très pratique en reportage, sur les mariages, en balade et même en régate. Sa petite taille le rend très discret, l’AF rapide et silencieux est vraiment appréciable, le pare-soleil ne mesure pas la taille de l’optique (enfin !!) et en plus ce 35mm est Weather Resistant. Ce n’est pas compliqué, de mon point de vue, je ne lui trouve aucun point négatif.

6 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.