Fujinon XF 56mm f/1.2 R

Fujinon XF 56mm f/1.2 R

Une optique polyvalente

Avant l’achat de ce 56mm F/1.2 R (85mm eq.) j’étais amoureux fou du 135mm ƒ/2 L USM de Canon et à l’époque, Fuji ne proposait pas encore son 90mm ƒ/2 R LM WR (135mm eq.). Il me fallait ce 56mm pour palier ce manque en souhaitant qu’il soit aussi bon que le légendaire 135 Canon. Dès les premières photos, j’ai su qu’on allait bien s’entendre et que je ne serais pas déçu malgré sa focale plus courte. Au fur et à mesure de son utilisation, je me suis rendu compte que malgré une focale plus courte, j’ai gagné en polyvalence et ce n’est pas pour me déplaire.

Voici quelques exemples réalisés lors de divers reportages qui démontrent qu’il est à son aise partout.

mariageX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/11 000

seascapeX-E2 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/32 000

boatX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/5 400

C’est bien simple, lorsque que Fuji a sorti le 90mm, je n’ai même pas cherché à investir dedans lui préférant le 56mm plus court mais avec une ouverture plus lumineuse. Ça fait maintenant un peu plus d’un an que je l’utilise et je ne m’en lasse pas, il tient bien en main, il est très bien construit et sa grande ouverture est un régale. A côté de ça, il patine parfois lorsque la lumière est trop faible et n’est pas aussi véloce que le 23mm ƒ/1.4 mais il reste bien plus rapide qu’un 85mm ƒ/1.2 L Canon (il faut dire que ce dernier a un groupe optique lourd) que j’ai pu utiliser quelque temps.

portraitX-E2 + 56mm – ƒ/2.2 – 1/1 800

mariageX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/300

E-dayX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/2 400

mariageX-T1 + 56mm – ƒ/3.2 – 1/7 500

EVJFX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/16 000

Son pare-soleil d’origine en plastique est bien trop encombrant, j’ai préféré monter un modèle éventé ne posant aucun souci d’utilisation même face au soleil. Il n’a pas de position manuel comme sur les 23mm et 14mm que j’utilise à ses côtés mais comme je le note plus haut, il peut décrocher qu’en faible luminosité. Fuji a semblé bon de sortir une version APD de cette optique, il s’agit en fait d’un filtre d’apodisation permettant de lisser les contours du bokeh. Il en résulte un rendu encore plus doux et je trouve cette version trop onéreuse au vu du peu de différence visible avec la version normale.

natureX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/17 000

maki_cattaX-T1 + 56mm – ƒ/1.2 – 1/400

musicianX-T1 + 56mm – ƒ/2.2 – 1/1 400

prestige racingX-T1 + 56mm – ƒ/2 – 1/9 000

Cet objectif est un indispensable de la gamme Fuji et s’en sort à merveille dans bien des situations. Alors oui il est parfois un peu court mais je suis conquis et peut-être que Fuji sortira une version WR de cette optique de rêve.

4 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.