La fête des vieux gréements de Ploumanac’h – Première partie

La régate de Ploumanac’h

Reportage photo des 30 ans de la fête des vieux gréements

Un an, ça fait un an que j’attends cet instant. Tout est parti d’une série de photos réalisée l’an dernier lors de la fête des vieux gréements de Paimpol. Une publication sur le blog et quelques semaines plus tard, je reçois un mail d’un équipage qui me demande mes photos. J’ai tellement aimé leurs chants marins que je leur offre gracieusement les photos. Deux jours plus tard, Fred le propriétaire du gréement l’Awen, me propose de monter à bord pour me remercier de lui avoir offert les photos. S’en suit l’envoi du calendrier du groupe (Fred étant un des membres des Ouf du Dyjau), celui des régates et de quelques coups de fil pour essayer de se rencontrer tranquillement afin de caler un reportage photo. Hélas son calendrier et le mien ne laisse vraiment pas beaucoup de possibilité mais on arrive à bloquer deux dates importantes : le festival des chants de marins de Paimpol et la fête maritime de Ploumanac’h. Ça sera sur cette dernière que je ferai parti de l’équipage.
On se cale dimanche dernier sur la fête maritime de Dahouët, Fred me donne quelques consignes au niveau des vêtements à prévoir car il ne faut pas oublier que nous serons en mer toute une journée et que le temps peu changer. Je demande quelques conseils auprès de Jimmy Bonnal qui à l’habitude de faire des shootings de bateaux en régate. Il ne me reste plus qu’à adapter mon sac étanche en sac photo et le tour est joué !!

greement


Vendredi, nous arrivons à Ploumanac’h et profitons de cette superbe belle journée pour nous balader. J’en profite pour aller au port et jeter un œil aux inscriptions des bateaux, de vérifier l’horaire du petit déjeuner des équipages ainsi que celui du briefing. Vivement demain, je suis tout excité tel un môme qui découvre ses cadeaux le jour de son anniversaire ! Il faut savoir que je réalise un rêve donc ça me met dans un état euphorique mais avec un poil de pression car la dernière fois que je suis monté à bord d’un voilier date et c’était sur un lac donc ça promet d’être une superbe expérience…

la marie georgette passe dans le chenal

le pot d'accueil et le briefing

Samedi, l’aventure en bout de quai :
8h00, j’arrive sur le quai pour rejoindre l’équipage de l’Awen pour la première régate de la journée. Le vent est fort, ça va mouiller c’est certain !
Heureusement j’ai tout prévu pour encaisser les embruns et les quelques retours de houles. On nous dépose sur le bateau, on range les sacs puis on est enfin prêt pour partir. Mais, parce qu’il y en a un, le moteur en décide autrement. Il faut savoir qu’on quitte le port sous le régime moteur et non sous voiles. On teste 3 batteries, on débraye manuellement, rien n’y fait et la journée commence mal. Au bout de 30 minutes le moteur décide de démarrer et nous voilà enfin prêts à affronter la concurrence !

fred bricole

Seconde sanction, on nous annonce l’annulation de la régate pour des raisons de vent trop fort et de mer mauvaise. Tous déçus, Fred décide tout de même de faire un tour dans le chenal de Ploulanac’h. C’est parti pour une toute petite balade au moteur histoire de voir un peu comment ça se passe en mer. Effectivement ça souffle vraiment et les creux commencent à devenir généreux. Nous faisons demi tour direction le port et vérifier le problème moteur. Une fois sur place, L’équipage décide de boire un verre avant de vérifier la mécanique.

le grand lejon dans le chenal

equipage du grand lejon

la gabrielle

greement

voilier

bernard des ouf du dyjau

yvon des ouf du dyjau

alanig des ouf du dyjau

les voiles

On en profite un peu, ça chante et finalement on se dit qu’on est bien à l’abri. Fred vérifie le moteur et là surprise, la cale est remplie de flotte !! Heureusement que nous n’étions pas en pleine mer parce que je ne sais pas comment l’histoire aurait fini… Nous passerons le restant de la journée à vidanger le moteur et essayer de le faire démarrer mais en vain, rien n’y fait, le moteur semble hors service et il nous sera impossible de quitter le port sur l’Awen mais nous irons grâce à Fred rejoindre Etienne et son équipage sur le Grand Léjon participer à la régate finalement reportée au dimanche matin…

fred des ouf du dyjau

les ouf du dyjau en plein chant

une vieille bouteille à bord

marc en fin gouteur

ambiance au port

martine au chant et a la rame

les greements dans le port

verification sur l'enez koalen

detail de la marie georgette

le photographe de bretagne mag

La suite du week-end avec les photos de la régate dans le prochain épisode que je suis déjà en train de préparer. A très bientôt !!

10 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.