Les châteaux des Côtes-d’Armor – Partie 1

Les châteaux des Côtes-d’Armor- Partie 1

Prendre de l’altitude avec le Fuji X-T1 et le 56mm ƒ/1.2 R

Il y a deux mois, j’ai fait la connaissance de Frank Garret, pilote d’autogire ultra sympathique, qui était à la recherche d’un second photographe pour les missions de ses clients. Après un essai convaincant, nous avons décidé de collaborer ensemble et de créer un partenariat…

Château du Bois de la Salle

Je ne vous cache absolument pas ma joie car réaliser des vues aériennes a toujours été pour moi un rêve de gosse. Frank a créé ArmorULM et propose ses services pour des randonnées aériennes et des baptêmes pour les particuliers, des reportages pour les sociétés ainsi que des formations aux brevets. Pour cette première sortie, nous avons survolé quelques châteaux et manoirs de la région en profitant de la lumière automnale assez basse jouant sur les couleurs des feuilles des arbres et les ombres portées.

Manoir de la Noé Verte

Manoir du Boisgelin et son golf

Château de la Granville, Bringolo

L’autogire est assez petit mais il est vraiment génial. Il permet de shooter au chaud, portes fermées quand on n’a pas du gros matériel photo ou vidéo qu’il faut impérativement fixer à base de sangles et mousquetons évitant la chute dans le vide. Plus grave encore, la chute pourrait occasionner des dégâts sur l’hélice se trouvant à l’arrière de l’appareil et ça aurait des conséquences dramatiques ! Dans ce cas, on attache tout à bord, le sac photo et tout le superflu est prohibé à bord puis on démonte les portes de l’autogire pour une séance à base de grosses rafales de vent bien froides en plein visage à 180 km/h. Imaginez-vous à l’arrière d’une moto flirtant avec les 200 km/h, sans casque les cheveux au vent, l’appareil dans les mains prêt à shooter pendant deux heures. Et bien ce sont ces conditions intenses que l’on peut vivre lorsqu’on vole sans les portes. En plus comme l’engin est léger, la moindre turbulence se ressent instantanément et c’est sans compter sur les vibrations. Bref il faut un moment d’adaptation pour réaliser des photos nettes.

Château de la Saint-jean de Kerdaniel

Château Goudemail, Lanrodec

Je tiens à vous rassurer en vous disant que le vol reste vraiment très agréable à vivre. Le duo Fuji X-T1 et XF 56mm ƒ/1.2 R s’en sort à merveille et peut amplement suffire dans la plupart des cas surtout si on veut conserver du paysage mais je lorgne actuellement sur le 18-135mm WR permettant des plans plus proches en cas de demande client sur certaines missions.

Vu sur le tableau de bord de l'autogire

Détail de l'autogire

Lumière d'automne sur l'autogire

face arrière de l'engin

Je posterai les photos des futures collaborations avec Frank afin de vous faire découvrir les Côtes-d’Armor vu du ciel. Pour finir, voici une petite vidéo présentant ArmorULM :

N’hésitez pas à contacter Frank si vous êtes dans la région et que vous désirez faire un baptême, il sera ravi de vous faire découvrir le littoral de notre belle région.

2 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.