Prestige Racing

Prestige Racing

Affrontez la piste !

Lors du reportage réalisé pour le team n’RACE sur le circuit Bugatti du Mans, j’ai profité des instants de réglage de la Ligier LM P3 pour photographier quelques voitures d’exceptions participant à la journée organisée par Prestige Racing. Tout ce petit monde chapeauté par Johan Medina a pu profiter de la piste sous un grand soleil, au plus grand plaisir des participants venus découvrir les joies de l’asphalte au volant des voitures de légende présentes ce jour-là.

Je commence par faire des photos d’ambiance paddock où l’on peut découvrir les supercars récentes venant de chez Ferrari, Porsche, Ford ou Audi aux côtés d’une sublime Aston Martin db2 et de la mythique Mustang GT 350 datant toutes les deux d’une époque révolue.

prestige racing

prestige racing

prestige racing

prestige racing

prestige racing

Dans un premier temps, les participants s’installent aux côtés des pilotes pour quelques tours de circuit. Je photographie ces belles machines sur la ligne droite face aux stands et depuis les gradins. L’audi R8 et la Porsche se font la course pendant que l’Aston Martin db2, taquinée par la Mustang GT350, roule à son rythme. Entre l’Aston et l’Audi nous sommes dans les extrêmes, la ligne So British de la db2 face à la machine de course qu’est la R8 me rappelle que les 60 années séparant ces deux voitures ne gâchent en rien le plaisir de les voir rouler en même temps !

prestige racing

prestige racing

prestige racing

prestige racing

prestige racing

prestige racing

prestige racing

Je profite également de la présence du team Autovitesse venu avec leur Lamborghini Blancpain Supertrofeo 2016 pour réaliser quelques photos pendant leurs tours d’essais servant à peaufiner les réglages. D’ailleurs si le team lit ces lignes, sachez que je vous souhaite une belle saison 2016 !

prestige racing

prestige racing

prestige racing

Je croise les doigts pour qu’une prochaine session circuit avec n’RACE se fasse car j’ai vite repris goût à la photographie de sport auto. Au niveau matériel, j’ai été agréablement surpris de la vélocité du 55-200mm et des possibilités des X-T1 et X-E2 en milieu sportif. Peut-être que cette future session se fera avec le 100-400mm des plus pratiques sur ce genre de reportage alors si Fujifilm France me lit, un prêt serait le bienvenu !

4 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.