Sensation Nautique

Sensation Nautique

Escapade à Bréhat

Je voulais revenir sur un week-end formidable passé à bord du Saint-Quay, ce vieux langoustier de 12 mètres datant de 1947 et aménagé pour des sorties en mer allant de la demie journée en baie de Saint-Brieuc à trois jours de navigation jusqu’à Jersey. C’est en famille et amis que nous avons retrouvés Christophe (skipper) aidé de Sophie ainsi qu’un couple ayant également réservé ces deux jours autour de l’archipel de Bréhat.

Vous allez me dire, mais pourquoi faire un article sur une telle sortie ? Tout simplement parce que Sensation Nautique basée sur le port de Saint-Quay-Portrieux propose des virées vraiment sympathiques et que Christophe sait parfaitement vous mettre à l’aise sur le bateau. Tout le monde trouve sa place, les explications sont claires et apprendre les rudiments de la navigation devient ludiques à souhait. Par contre si vous pensez rester à ne rien faire sur le gréement, passez votre chemin ou alors ça serait d’un ennui total car ici tout le monde participe aux manœuvres et à la préparation du casse-croûte dans la joie et la bonne humeur.

christophe

la peche

ambiance marine

La traversée dure en général trois bonnes heures pour atteindre Bréhat mais c’est sans compter sur une météo capricieuse qui en plus du bon grain, nous offre un joli vent de face. Nous ne nous décourageons pas, ce ne sont pas une bonne grosse pluie et un satané vent contraire qui vont l’emporter sur notre motivation et nos sourires ! Christophe passe la barre à Maxime puis nous nous relayons au fur et à mesure de la journée entre Jean-Luc, Christine, Marina et moi-même. L’avantage c’est qu’à à peine 5 nœuds, ça laisse le temps de voir le paysage, d’apprécier la pêche à la traîne surtout lorsque ça mord, d’apercevoir les dauphins puis d’apprendre à se connaître et de faire quelques photos afin de garder un bon souvenir de ces deux jours en mer.

maquereau

premiere peche

a bord du saint-quay

detail

Huit heures plus tard, nous voilà enfin sur Bréhat pour en faire le tour et partir s’abriter dans le port de Lézardrieux suite à une météo bien trop fraîche pour se permettre de rester au mouillage. D’ailleurs le froid aura été le pire ennemi de cette première journée, il a vite fait d’avoir raison de vous mais heureusement que les tenues techniques sont là (d’ailleurs vous pouvez même en louer directement sur place). La plus grosse erreur aura été de ne pas prendre des gants parce que le froid plus l’humidité et les cordages vous rappellent à l’ordre à chaque virement de bord, bref une paire de gants est indispensable !

ambiance

la joie

brehat

brehat

voiliers

la croix

Après un petit apéro, la nuit tombe sur le port et nous attaquons le dîner car les ventres crient famine après ce grand bol d’air iodé. Sachant que mon acolyte de ukulélé est présent à bord, nous offrons un petit concert à notre équipage pour leur plus grand plaisir ! Nous faisons en sorte d’interpréter quelques chants de marin et autres titres dynamiques avant de se mettre au lit dans son sac de couchage pour une bonne nuit.

Le lendemain matin le vent nous joue encore des tours et nous oblige de faire une partie du retour au moteur avant de pouvoir enfin reprendre la navigation à la voile. Nous sommes tous ravis, l’ambiance est géniale, on profite de la traversée du Ferlas pour interpréter quelques morceaux Max et moi-même. Pendant ce temps, les femmes se réchauffent au soleil, Sophie nous prépare un émietté de maquereaux (qui sera fort succulent), Christophe et Alexis tentent une nouvelle pêche qui finira par trois maquereaux. Tout le monde profite d’une mer moins agitée que la veille et se pose tranquillement.

petit matin

preparation de la peche

les filles

sophie

saint quay

bouee

Le port de Saint-Quay-Portrieux approche, il est bientôt l’heure de retrouver la terre ferme mais avant de terminer cette aventure autour d’un verre et de se remémorer ces deux jours qui resteront inoubliables, une photo de groupe est indispensable. Il s’agissait d’une première pour nous et ça ne sera pas la dernière car la prochaine étape sera la traversée jusqu’à Jersey. En plus de ça, nous serons enchantés de retrouver Christophe et le Saint-Quay.

christophe

jena-luc

maxime

equipage

Si vous êtes dans les parages pour quelques jours et que vous êtes fan de vieux gréements, je vous conseille vivement de contacter Christophe Laurenge pour faire une sortie en mer à bord du Saint-Quay et découvrir les environs. En attendant, nous avons déjà envie de remettre ça au plus vite !

2 notes + Add comment
  • Cédric

    on 30 mai 2016  22 10 14 05145

    J'aime beaucoup l'ambiance qui se dégage de tes photos, une très belle série !

    • cgarnier

      on 31 mai 2016  9 09 45 05455

      Merci beaucoup Cédric !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.