Un mois avec du matériel Fuji

Un mois avec du matériel Fuji

Tests en condition réel lors de différents reportages

Je ne vais pas vous raconter ma vie mais pour faire court, un problème à la main droite m’oblige plus ou moins à changer de matériel. Après avoir lu tout ce que je voulais sur un nombre incalculable d’article sur les gammes hybrides d’Olympus avec le très bon boitier comme l’OM-D E-M1 mais bon, je n’ai pas le feeling. Je regarde ensuite du côté de Sony qui sort un séduisant full frame avec son A7s mais vraiment trop limité niveau optique et je ne me vois pas investir dans du Zeiss. Reste Fuji et sa gamme assez complète et qui me séduit. Je commence à lire une quantité de tests tous aussi convaincants les uns des autres mais je ne me fie pas à une simple lecture, préférant un vrai ressenti. Je me décide à vouloir tester la gamme X-Premium de Fuji parce que c’est bien plus léger et petit que mon matériel Canon que j’aime malgré tout et parce que la gamme m’attire terriblement. Un point important, ce choix de tester la gamme X-Premium  sert également à me convaincre d’un choix réfléchi qui puisse me convenir parfaitement à mes besoins actuels…

Après l’envoi d’un mail auprès de service marketing de Fujifilm France en expliquant ma demande, j’ai reçu dans un premier temps un X-T1 et le superbe 56mm ƒ/1.2 R (équivalent 85mm). Ça tombe bien car je suis encore, à ce moment, en plein dans la saison des mariages et qu’il faut impérativement que je puisse tester le matériel en condition réelle de reportage afin de me rassurer sur ce qui pourrait devenir mon futur matériel photo.

fuji xt1 et 56mm f/1.2

Après avoir fait le tour du boîtier et de réaliser quelques photos “juste pour voir”, j’attaque mon premier reportage avec ce combo de choc tout en ayant bien sûr le matériel Canon avec moi. Je commence à photographier le couple et je découvre les joies du X-T1, son EVF est terriblement efficace, les fonctions tombent bien sous les doigts et je ne lui trouve pas trop de défauts à part les touches du pad qui ne sont pas assez épaisses et à mon goût et le changement de collimateurs n’est pas des plus aisés par rapport au Canon mais ce n’est qu’une question d’habitude. La journée se passe et je me rends compte que le 3/4 de mes photos sont réalisées avec le X-T1 et son 56mm ƒ/1.2 R. C’est la première fois que je peux travailler réellement au 85mm et j’apprécie vraiment la polyvalence de cette focale. Pour information, je travaille beaucoup au 135mm ƒ/2 sur mon Canon, c’est un objectif magique, mon préféré de la gamme et pourtant lors du mariage, je ne l’ai quasiment pas sorti tellement ce petit 56mm ƒ/1.2 R m’étonnait au fur et à mesure de la journée et de la soirée ! En faible lumière, ce duo s’en sort à merveille. Je me dis que c’est dû à l’euphorie de pouvoir tester du matériel mais en fait non car le week-end suivant, le 135mm ƒ/2 L n’est quasiment pas sorti de la besace et encore moins sur la séance portrait que je devais réaliser. Je me suis même amusé à l’utiliser pour le plaisir sur du paysage et j’ai adoré. Après ces 15 jours avec le X-T1 et le 56mm ƒ/1.2 R, je peux dire que ce duo m’a totalement conquis. Ça commence bien !

X-T1 - 56mm f/1.2 - 200 ISO - ƒ/5.6 - 1/140

X-T1 – 56mm f/1.2 – 200 ISO – ƒ/5.6 – 1/140

 

X-T1 et 56mm ƒ/2 - 6400 ISO - ƒ/1.2 - 1/1100

X-T1 et 56mm ƒ/2 – 6400 ISO – ƒ/1.2 – 1/1100

 

X-T1 et 56mm ƒ/1.2 - 200 ISO - F/1.4 - 1/850

X-T1 et 56mm ƒ/1.2 – 200 ISO – F/1.4 – 1/850

 

X-T1et 56mm F/1.2 - 200 ISO - ƒ/1.8 - 1/1700

X-T1et 56mm F/1.2 – 200 ISO – ƒ/1.8 – 1/1700

 

X-T1 et 56mm ƒ/1.2 - 200 ISO - ƒ/1.2 - 1/150

X-T1 et 56mm ƒ/1.2 – 200 ISO – ƒ/1.2 – 1/150

En rendant le matériel, je demande si je peux éventuellement tester le X-E2 avec le 10-24mm ƒ/4 R. Fujifilm France accepte et m’envoie rapidement ce nouveau duo que j’ai hâte d’utiliser lors de deux nouveaux mariages. Comme pour le X-T1, je fais le tour de ce boîtier que j’aime beaucoup depuis sa sortie. Après avoir lu les articles de mon ami Frédéric alias Eiffair concernant ce boîtier, je me dis que ça va être génial. Ça change de l’X-T1 mais j’aime bien la prise en main, le design est soigné et le viseur s’en sort très bien même si je préfère de loin l’EVF du X-T1. Le mariage arrive, je commence les photos en jonglant entre le Canon et le Fuji, malgré tout l’alchimie prend moins. Le X-E2 est très bien mais je suis bien moins enthousiaste qu’avec le X-T1. Je le trouve un peu mou mais attention, n’oublions pas que je viens de passer 15 jours avec le X-T1, dernier né de la gamme X avec toutes les nouveautés à bord. Je ne dis pas qu’il est mauvais,  je pense qu’il serait parfait en second boîtier mais uniquement avec une optique fixe montée dessus car le 10-24mm ƒ/4 R n’aide pas. Vu la vélocité du X-T1, j’ai presque envie de vous dire que j’attends plus la sortie d’un éventuel X-E3 embarquant la même technologie !

x-e2 et 10-24mm f/4

Le 10-24mm ƒ/4 R m’a rappelé pourquoi à une certaine époque j’ai revendu mon Canon 24-105mm L IS. Ce n’est pas mauvais, ce n’est pas super bon non plus, c’est juste moyen tout le temps. Enfin heureusement que les résultats en plein soleil rendent bien et qu’il m’a rendu service sur les grands groupes. Lors du second mariage et avec un peu plus de recul, je me retrouve également avec une légère frustration. Décidément cet objectif ne m’inspire pas plus que ça, il m’a même déçu. Enfin je pense que cet objectif sera parfait pour les inconditionnels du paysage. J’hésitais entre le zoom 10-24mm pour sa polyvalence et le 14mm fixe afin d’avoir un 21mm de qualité, après test, ça sera sans hésitation le 14mm ƒ/2.8 qui conviendra parfaitement à mes besoins.

X-E2 et 10-24mm ƒ/4 - 320 ISO - ƒ/4 - 1/450

X-E2 et 10-24mm ƒ/4 – 320 ISO – ƒ/4 – 1/450

 

X-E2 et 10-24mm ƒ/4 à 10mm - 1600 ISO - ƒ/4.5 - 1/140

X-E2 et 10-24mm ƒ/4 à 10mm – 1600 ISO – ƒ/4.5 – 1/140

 

X-E2 et 10-24 à 10mm - 200 ISO - ƒ/5 - 1/900

X-E2 et 10-24 à 10mm – 200 ISO – ƒ/5 – 1/900

Pour terminer, j’ai reçu le X100S et ses deux compléments optiques wcl-x100 (28mm) et tcl-x100 (50mm). La prise en main se fait presque naturellement, je me sens bien plus à l’aise avec les menus Fuji et les fonctions se retrouvent facilement. Je pars le tester sur les vieux trains qui se trouvent proche de chez moi et là, je reste agréablement surpris du résultat que délivre le 23mm ƒ/2 et des deux compléments. Paradoxalement, je le préfère même au X-E2. Je pense que c’est juste dû au fait que j’ai testé ce dernier avec un zoom et que ça fausse mon jugement concernant cet appareil photo. Bref pour revenir au X100S, je me sens tout de suite à l’aise, j’aime vraiment sa discrétion, son silence de fonctionnement et quel plaisir d’utiliser le filtre ND intégré !

x100s et complements optiques

Mon seul souci rencontré avec ce matériel est la batterie qui n’est pas bien maintenue dans le chargeur. J’ai reçu le boîtier avec la batterie vide, au bout de 7h de charge le voyant du chargeur batterie n’était toujours pas éteint. Forcément ça m’a inquiété pour la suite. Lors du test sur les trains, j’ai pu faire 60 photos maximum avant que la batterie soit vide ! Au retour, même constat, je mets en charge et au bout de 4h, le voyant ne bouge pas et reste allumé. Je décide de placer un morceau de papier entre le cul du chargeur et celui de la batterie afin que les contacts soient bien collés et là après un temps normal de charge, le voyant se coupe enfin. J’ai remonté le problème à Fuji des fois que ça puisse aider à la modification du chargeur.

X100S - 200 ISO - ƒ/2 - 1/500 - filtre ND

X100S – 200 ISO – ƒ/2 – 1/500 – filtre ND

 

X100S + complément optique 28mm - 200 ISO - ƒ/2 - 1/1000 - Filtre ND

X100S + complément optique 28mm – 200 ISO – ƒ/2 – 1/1000 – Filtre ND

 

filtre ND : à gauche sans, à droite avec.

filtre ND : à gauche sans, à droite avec.

Nous sommes vendredi, la batterie est pleine et avant de renvoyer l’appareil, je réalise une séance Pin-Up avec Andréa et d’un vieux cabriolet qui va bien. Je décide de partir qu’avec le X100S et ses compléments en laissant le matériel Canon à la maison pour vraiment me concentrer sur ce que j’ai et réaliser ce dernier test terrain. Nous commençons la séance et je découvre la joie de ce petit compact. On m’avait déjà dit qu’il était très bon mais je tenais à m’en rendre compte par moi-même. Je commence simplement avec le 23mm du boîtier puis je passe avec le complément 50mm. Les résultats sont bons, rien à redire. Un peu plus tard je teste le complément wcl-100 28mm et comme pour le tcl-100 50mm, c’est très correct. Les compléments sont de très bonne qualité. Ce qui me plaît dans cette configuration, c’est que tout tient dans une veste et c’est génial de se balader avec un 28mm, un 35mm et un 50mm en poche ! Par contre prenez bien le temps de vous poser pour visser les compléments parce qu’il ne faudrait pas grand chose pour qu’ils tombent. La séance se termine, les photos sont sympathiques et le Canon ne m’a même pas manqué.

X100S au 23mm - 200 ISO - ƒ/2 - 1/750

X100S au 23mm – 200 ISO – ƒ/2 – 1/750

 

X100S avec complément 50mm - 200 ISO - ƒ/2 - 1/1300

X100S avec complément 50mm – 200 ISO – ƒ/2 – 1/1300

 

X100S avec complément 28mm - 200 ISO - ƒ/2 - 1/500

X100S avec complément 28mm – 200 ISO – ƒ/2 – 1/500

A l’heure du verdict, je suis fan du X-T1 qui me convient parfaitement, j’ai adoré son viseur et ses capacités en reportages. Cet appareil léger devrait remplacer mon 5D MkII très prochainement, le 56 mm ƒ/1.2 R est exceptionnel malgré un petit patinage d’AF quand ça manque de contraste, le X-E2 que j’apprécie ne m’a pas totalement convaincu avec le 10-24mm ƒ/4 dans ma manière de travailler. Je pense attendre la sortie d’un X-E3 avec les technologies du X-T1. Le zoom 10-24mm ƒ/4 R est sûrement bon pour du paysage mais je partirai plutôt sur le 14mm F/2.8. Le X100S m’a surpris et ce n’est pas le collègue et ami Gérald Géronimi qui me dira le contraire, il en est fan ! Le 23mm ƒ/2 est très bon, le silence de fonctionnement est un plaisir et j’ose imaginer ce que doit être le X100T encore meilleur. Après un mois de test, je revends donc tout mon matériel Canon après 20 bonnes et loyales années passées chez cette grande marque pour du Fuji bien plus léger, discret et en rapport avec mes besoins actuels. Je passe un cap mais il est mûrement réfléchi.

Je remercie grandement le service marketing de Fujifilm France pour leur gentillesse, leur disponibilité et le prêt du matériel.

23 notes + Add comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.