août 26, 2015

Festival du Chant de Marin de Paimpol – Partie 1

Les musiques des mers du monde

Depuis que je vis en Bretagne, j’ai toujours voulu faire ce festival mais mon planning ne me le permettait pas. Cette année, pas de mariage le 15 août alors il ne me restait plus qu’à prendre un pass et passer deux jours (sur les trois) au milieu des gréements et des vieux loups de mer venus s’exprimer à base de chants à hisser en plus des têtes d’affiche. J’ai découpé cet article en deux parties car il m’était impossible de vous présenter tant de photos en une seule fois…

festival chant de marin 2015

Vendredi 14 août, il est l’heure de filer direction Paimpol sous un temps menaçant (il est tombé un bon grain la veille) qui me fait comprendre que le terrain sera plus que gras et qu’il est probable de se prendre de l’eau pendant la journée. Bon tant pis on fera avec… Finalement la météo nous épargnera tout l’après-midi et c’est tant mieux ! Je me gare, je marche jusqu’au porte du festival et je récupère mon pass. Le port est plein de jolis bateaux, du trois mâts en passant par les doris, bref il y en a de toutes les tailles et de tous pays. Je commence les photos aux abords des quais, c’est déjà noir de monde alors pas simple de se retrouver. D’ailleurs, il va falloir ouvrir l’œil pour retrouver ma bande de joyeux Ouf du Dyjau. Finalement, c’est en allant voir le concert de SiiAn qu’une partie du groupe m’interpelle.

sur les quaisun sourire
festival chant de marin 2015
festival chant de marin 2015
vieux piratelunettes noires

Pour revenir à SiiAn, on ferme les yeux et en deux secondes on se retrouve au fin fond de l’Afghanistan. SiiAn à la voix magnifique et cristalline, elle joue magnifiquement du rabab afghan et elle est accompagnée de Gaëtan qui maîtrise les percussions comme il se doit. Bref une très belle découverte n’étant pourtant pas accro des musiques du monde mais là, ça vaut vraiment la peine !

sur les quaisgaetan samson
siian
siian
siian
gaetan samson

Une fois le concert terminé, je file retrouver les membres des Ouf du Dyjau sur Awen pour un petit concert improvisé sur le gréement au plus grand plaisir des spectateurs avant de filer voir Plazia Francia né de la rencontre entre Catherine Ringer et Gotan Project sur la grande scène.

les ouffred
ouf du dyjau
plaza francia
plaza francia
le terrain est gras
plaza francia
plaza francia

Plaza Francia c’est pas mal si vous aimez Gotan Project et le tango. Ceci-dit la prestation scénique était bonne et d’entendre Marcia Baïla en final du concert m’a fait plaisir. Hop il est temps de quitter la scène Stan Hugil en évitant le terrain plus que gras et retrouver les Ouf du Dyjau pour un petit concert donné sur un bateau.

ouf du dyjau
ouf du dyjau
ouf du dyjau

Le concert se termine, je dois aller voir le concert d’Anna Calvi mais je termine avec le groupe au repas des artistes qui finalement est très bien en plus d’avoir quelques chants valant la peine d’être entendu dont le fameux “Penn Sardin” de cette grande dame qui est Claude Michel (auteure, compositrice et interprète) nous ayant joué ce morceau juste devant notre table. Les têtes d’affiches c’est bien mais les chants de marin prennent tout leurs sens dans de telles conditions. Tant pis Anna, on se reverra un autre jour c’est promis…

claude michel
claude michel

La soirée se termine à nouveau sur l’Awen pour un concert des Ouf du Dyjau avant de retrouver la voiture et rentrer à la maison. Je vous invite à passer sur le blog dès demain pour la seconde partie !!

fred des oufle ravito
le port de nuit
SHARE THIS STORY
COMMENTS
EXPAND
ADD A COMMENT